Ricardo Petrella : L’eau, un bien commun à toute l’humanité

Alors que Guy Laliberté s’apprête à se servir de l’espace pour conscientiser la planète sur l’enjeu de l’eau, l’un des plus importants militants de cette cause était de passage à Montréal récemment.

Ricardo Pétrella, économiste et politologue, fondateur du Groupe de Lisbonne et auteur du Manifeste de l’eau pour le XXIe siècle, répète sur toutes les tribunes du monde que l’eau doit être déclarée patrimoine mondial à l’ONU et inscrite dans la Charte des droits de l’homme, et que le prochain sommet de Copenhague sur l’avenir du monde devrait inscrire la question de l’eau à son ordre du jour.

Rejetant la notion déjà trop répandue voulant que l’eau soit un nouvel « or bleu », Ricardo Pétrella soutient que les États du monde ne sont pas propriétaires de leurs eaux mais bien responsables de cette ressource vitale pour l’humanité et toutes les espèces vivantes.

Au cours de son bref passage à Montréal, il a accordé une entrevue au journaliste Bertrand Hall…

Conclusion de l’ entrevue accordée à Bertrand Hall (radio-canada) :
9 octobre 2009

Poursuivre la lecture pour visionner l’intégrale de l’entrevue (48min) :

L’entrevue dans son intégralité :

Poster un Commentaire

Votre Email ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont marqués par un *

*
*

© 2009 le fripon. Tous Droits résérvés.
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline