à propos

Nicolas Boileau

Nicolas Boileau, 1636-1711, est un poète, écrivain et critique français. Bien qu'il n'aspire pas à une carrière juridique, il devient avocat en 1656. La mort de son père lui permet de se consacrer à sa passion pour les lettres. Nicolas Boileau est l'auteur de 'Satires' et 'Epîtres', véritables tableaux de moeurs satiriques.

De L’Art poétique (1674)

Avant donc que d’écrire, apprenez à penser (Chant I)

Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement
Et les mots pour le dire arrivent aisément. (Chant I)

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. (Chant I)

Un sot trouve toujours un plus sot qui l’admire. (Chant I)

Il n’est point de serpent ni de monstre odieux,
Qui par l’art imité ne puisse plaire aux yeux,
D’un pinceau délicat l’artifice agréable
Du plus affreux objet fait un objet aimable. (Chant III)

Soyez plutôt maçon, si c’est votre talent. (Chant IV)

Entre vivre et accepter de vivre, il y a un fossé (Chant V)

Cent (vingt) fois sur le métier remettez votre ouvrage

Il s’agit, pour moi, d’une citation de Boileau qui me sied bien, puisque depuis le début de mon aventure en informatique — commencée en 1981, avec le Texas Instruments TI-99/4A — qui m’a plongé dans une recherche continue des possibilités de ce nouvel outil, j’y allais de coups d’essai sans véritables buts précis. À tâtonnements plus ou moins réfléchis. Parfois déçu par des résultats peu probants, ou étonné par d’autres complètement imprévus et prometteurs.

asymptote

Les asymptotes sont à rechercher lorsque x ou f(x) tend vers l

L’évolution exponentielle — on croirait voir se dessiner une asymptote — de cet univers, surtout depuis l’arrivée du web qui fête cette année ses vingt ans, nous permet de se réapproprier la puissance de la connaissance et de la collaboration afin d’accéder aux nouveaux pouvoirs qui s’offrent à nous. Comme le suggère si bien Boileau : « Avant donc que d’écrire, apprenez à penser », il faut donc planifier ses projets en accumulant et classant les données nécessaires à la bonne compréhension de notre message tout en évitant les artifices.

Pour ma part, ce carnet me permettra, en premier lieu, de faire un remue-méninges publiquement. J’y ferai part de mes états d’âme, particulièrement en réaction au développement de la situation induite depuis l’arrivée au pouvoir de Reagan/Tatcher dans un élan à renoncer à la collectivité. Je ne suis pas historien, mais ne rien faire dans cette histoire me parait être un acte de complicité. J’en profiterai aussi pour faire part des projets qui me viendront à l’esprit suite aux essais, apprentissages et expériences des dernières années.

© 2009 le fripon. Tous Droits résérvés.
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline